Archives pour la catégorie Séjours d’hiver

Au revoir les super-héros !

Jour6_49

A très bientôt pour de nouvelles aventures !

Publicités

Séjour février 2019, Jour6!

Attention, nous ne sommes pas des illettrés mais ce texte a été écrit en manque de temps…

Bon alors vu qu’on a pas vraiment le temps d’écrire, on va se speeder un peu.

On s’est levé et on a mangé des Trésors et des Lions. Après, il fallait qu’on range nos chambres… Ensuite, on devait faire nos services.

Puis nous dûmes nous vêtir de tissus protecteurs à la neige, et sommes partis acheter nos équipements, ma foi fort utiles, pour une durée déterminée (louer bien évidemment). Certains stressaient tandis que d’autres s’extasiaient à l’idée d’affronter cette brise annonçant la fin de cette saison hivernale. Nous commençâmes par la piste verte en guise d’échauffement, ce fut très plaisant. Cependant, nous ne pûmes nous échauffer complètement car pour des confirmés tels que nous le sommes ce fut trop easy. Puis vint alors la piste bleue d’une brièveté assommante, c’est pourquoi nous l’effectuâmes à maintes reprises. C’est ensuite que nous nous élançâmes sur le tire-q de la mort pour la piste rouge.

Nous décidâmes ensuite sur un commun accord d’effectuer la piste bleue jusqu’à ce que uniquement trois soldats et leur chef continuent l’aventure et décident de reprendre le tire-q menant au sommet des pistes noire et rouge.

Et là mon gars, c’était du pur bonheur. Genre cool. La vérité, on a pris des selfies et on s’est fait filmer avec un stabilisateur en mode swaaaag ! En vrai, c’était grave bien.

Pendant ce temps, les soldats épuisés purent se reposer en se délectant d’un breuvage de leur choix. Ils prirent du plaisir à jouer à deviner le super héros qui se cachait dans la tête des autres.

Apres ça, on s’est taillé à notre spacieuse villa, pour se mettre sous l’eau et le savon, et on a tous aidé à préparer “THE soirée” composé de : raclette, cupcakes, costumes, diapo des photos (ATTENTION DOSSIERS!!!!)

C’était cool et y’a eu plein de « aimossion ».

Après ce bon moment passé ensemble, nous repartîmes heureux mais attristés à la fois car c’était notre dernière soirée ensemble….

*larmes* *sourires* *fous rires*

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séjour février 2019, Jour5!

Avertissement : ce texte est évidemment à prendre au second degré car on s’amuse toujours autant ici 🙂

 Ce matin nous nous levâmes à 8h30 (très/trop tôt). Le réveil fut éprouvant pour la petite colonie, encore dans les bras de Morphée. Après avoir cherché l’inspiration dans les plus beaux textes de poésie française, nous fûmes régalés par les innombrables, divers et variés, mets gastronomiques de la région. Cependant, les pénibles tâches nous attendaient, mais grâce à la maîtrise et le savoir-faire de nos membres, nous arrivâmes à nos fins.

Vint alors le temps de se préparer pour le fameux départ en chausse de neige (“raquettes” en français tel que vous le parlez). Nous repartîmes nos effectifs dans les véhicules d’inter-modalité puis nous échangeâmes sur quelques formulations philosophiques, puis sur les grands problèmes d’éthique auxquels nous trouvâmes vite et aisément résolution.

Arrivés à destination, nous chaussâmes nos fameuses chausses de neige afin de nous lancer dans cette terrible expédition au terme de laquelle nous aurions atteint un stade de déchéance physique et morale extrême.

Il faisait chaud. Nous commençâmes à gravir cette montagne, mais certaines pauses étaient de mise. Au fil de la montée, nous traversâmes quelques passages où le risque d’avalanche était présent. Après de longs efforts (second degré pour la plupart) et des discussions enrichissantes (premier degré) nous arrivâmes à notre lieu de déjeuner, le cadre était splendide.

Du coup, après on s’est battu dans la neige, t’as vu c’était drôle et tout. François, il n’a pas assumé… on lui a fait manger de la neige, il avait mal et nous un peu aussi. Après on est rentré mais du coup on a fait pulser le moteur en redescendant (on est allé vite quoi), on a déchaussé en vitesse et on est rentré au centre.

Une fois arrivés, nous rangeâmes le matériel et nous nous préparâmes afin d’effectuer les multiples services qui nous mèneraient jusqu’au souper.

Bon du coup, on a bien graillé des gnocchis à poêler de Lustucru, on s’est maté un bon p’tit film (Captain America) et c’était grave stylé. Après les mecs ados nous ont posé des questions, et on a bien discuté!

 

Bye

Nos Salutations distinguées.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séjour février 2019, Jour4!

Jour 4 : Mardi

Ce matin, nous allions bénéficier d’une grasse-matinée (quelle chance !) du moins c’est ce que nous pensions. Évidemment ce n’était pas sans compter sur la mélodieuse alarme incendie du centre ! En effet, nos chers voisins n’avaient pas maîtrisé leur grille-pain, et c’est donc à 7h15 que nous nous sommes levés dans la panique et la précipitation (car ça n’était pas prévu dans le programme). Une fois dehors, tous (presque) ahuris, nous fûmes avertis par notre voisin tout souriant. C’est alors emplis de bonne humeur (comme toujours car il n’y a rien de plus agréable que ce genre de réveil) que nous retournâmes dans nos duvets. Y a-t-il meilleure grasse-matinée ? Non ! C’est pourquoi la journée commença merveilleusement bien.

Nous nous sommes donc tous relevés (presque tous) pour le petit déjeuner. Après les services, nous avons tous fait des jeux, on s’est bien amusé !

Cet après-midi, nous sommes partis plein d’entrain faire des descentes de luge et des batailles dans la neige. On s’est encore bien amusé !!

Ce soir, c’est nous, les filles, qui organisons la veillée ! Gros challenge !

Joana

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séjour février 2019, Jour3

Jour 3 : Lundi

Coucou, ici ça va. On s’amuse bien !

Aujourd’hui, c’était journée « ski de fond » alors on a été réveillé à 7h du mat (c’était très dur), on a pris un p’tit déj, on a rangé nos chambres, on a fait nos services (vaisselle, nettoyage des chambres et des toilettes…) et enfin on s’est préparé pour partir au ski de fond. MAIS,  alors que nous étions tous fin prêts à partir, les animateurs se rendent compte les clefs d’une des voitures ont « disparu », ce qui nous à fait perdre 15 min (OSEF… on s’en fout). Finalement, on a pris une autre voiture et on s’est dirigé vers le domaine de ski de fond. On est d’abord allé prendre les skis et les chaussures adéquats chez le locateur, puis on a foncé sur les pistes, séparés en deux groupes de niveaux différents. L’un est parti sur la piste bleue (Laetitia, Corine, Bernard, Rachel et Balthazar) et l’autre sur la piste noire (François, Blanche, Anna, Joana et Arthur).

 

PARTIE ANECDOTES !!!!!

Au début, sur la piste bleue, Bernard et Rachel semblaient un peu galérer (plusieurs chutes plutôt drôles) mais malgré ça ils ont continué sans jamais abandonner. De son coté, Bernard n’avait pas l’air d’apprécier le ski de fond, enfin,  il n’aimait plutôt pas les montés mais par contre à l’inverse il adorait les descentes. Quant à Rachel, elle a tout aimé (sauf les chutes).

(Mesdames et messieurs, nous avons le regret de vous annoncer qu’aucune information concernant le groupe des forts, c’est-à-dire celle de la piste noire, ne pourra vous être communiquée en raison d’un lack de source de la part des rédacteurs de ce magnifique récit passionnant)

4 + 4 = 8

Nous nous installâmes aux douze coups de midi sur une table de pique-nique, sous un beau soleil de février, afin de pouvoir consommer notre repas, à savoir un délicieux sandwich préparé avec amour et soin par nos fameux chefs de cuisine du jour avec comme accompagnements chips et choux fleur sur son lit de mayonnaise. Ce chaleureux moment de partage et de convivialité fut très plaisant. Nous rentrâmes ensuite au camp. Tout le monde était prêt à se reposer après une bonne douche relaxante, mais ce ne fut pas le cas. Le moment du work out était arrivé. La majorité du camp fut mobilisée. Les éprouvants exercices durèrent 1/96 de 1440min (on dirait que c’est long mais ça a juste duré 15 min). Et après l’effort le réconfort : nous prîmes nos douches, avec la conscience soulagée d’avoir fait un peu d’exercices. Pour se récompenser, nous mangeâmes plein de chocolat parce que c’est bon le chocolat ! Après ce moment de convivialité (encore une fois), nous nous regroupâmes sur des canapés afin de pouvoir partager de la joie autour de quelques jeux, dont le « loup-garou » (les fils de Thanos) où malheureusement les villageois (les Avengers) n’étaient vraiment pas super très forts. Par la suite, les services furent accomplis et le dîner préparé. Nous nous régalâmes à nouveau.  Après cette dure journée, nous regardâmes un film : Black Panther. L’un d’entre nous, je ne peux citer le nom (BA-LT-HA-ZAR) a particulièrement adoré cette œuvre cinématographique. Nous avons ensuite débattu sur les principales thématiques et axes de cette dernière. C’était super pour préparer la longue  nuit qui nous attendait.

Balthazar, Arthur et Bernard

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Séjour février 2019, Jour 2!

Encore une belle journée au camp des supers héros !

Certains se levèrent tôt pour un partage en pleine nature, tandis que d’autres dormaient à poings fermés! Après avoir confectionné leur blason de dortoir, nos jeunes supers héros poursuivirent leur entrainement dans la neige.

Et c’est bien fatigués mais heureux qu’ils regagnèrent leurs pénates ! 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.